Retour à la bout.

Championnats d´Europe 2019 : L´Allemagne s´assure le titre par équipe messieurs

Se n´est pas vraiment une sensation. L´équipe d´Allemagne s´assure par le biais d´une victoire face à Apolonia et Co. leurs huitième sacre européen.
Sans laisser le moindre doute, les joueurs de l´équipe d´Allemagne se sont imposés lors des championnats d´Europe par équipe. Lors de la 38. Édition de la compétition continentale qui s´est déroulé à Nantes (France), les 5 membres de l´équipe, dont les stars Timo Boll, Dimitrij Ovtcharov et Patrick Franziska, ainsi que Ruwen Filus et Benedikt Duda et l´entraineur Jörg Roßkopf, se sont imposés finalement sans concéder le moindre simple durant toute la compétition. L´équipe d´Allemagne n´a laissée aucune chance en final à la sélection portugaise et s´impose donc logiquement sur le score sans appel de 3 :0. Alors que la sélection allemande était le grand favori de la compétition, la sélection portugaise figurait parmi les outsiders en tant que 10ième sélection du tournoi. Mais les sud européens se sont présentés en grande forme, et ont convaincus par leurs esprit d´équipe et combativité.
Le trio star de la compétition, Boll, Ovtcharov et Franziska ont finalement mis fin au parcours triomphant du Portugal, et ce de manière plus que convaincante. Ovtcharov triompha dans le simple d´entame sur le score net de 3 :0 face à Marcos Freitas, suivit d´une victoire de Boll face à Joao Monteiro en 4 sets.  Franziska eu l´honneur de sceller l´issue de cette finale en remportant son simple face à Tiago Apolonia sur le score de 3 :0. Face a une équipe portugaise combative dans la réédition de la finale de 2017, l´équipe d´Allemagne démontre de manière impressionnante sa domination et standing au niveau européen. Particulièrement Dimitrij Ovtcharov s´est montré en grande forme lors de ces matchs en demi-finale et finale. Mais également la performance de Franziska face à Apolonia fut remarquable. Monteiro est un adversaire plutôt gênant pour Boll, mais le 7ième joueur au classement mondial est venu néanmoins au bout de son adversaire dans ce duel de gaucher.
L´Allemagne prouve à nouveau, après son titre aux European Games, sa force, et ce non seulement en finale. La sélection allemande a disputé 5 rencontres à Nantes, toutes remportées sur le score sans appel de 3 :0. « Nous sommes très satisfait d´avoir remporté cette finale face à une équipe comme le Portugal sur le score de 3 :0 » commenta Dima. « La force de notre équipe est certainement le fait que la pression ne repose pas que sur un joueur, comme nous avons trois joueurs de très haut niveau. Même si un joueur aurait un jour sans, les autres peuvent compenser. Cela nous enlève beaucoup de pression. ». « Je suis très satisfait avec notre performance d’aujourd´hui. Les coéquipiers me facilitent vraiment la tâche, a chaque fois que j´arrives à table, nous menons déjà 2 :0. » commenta Franziska. « Mais je sais également, que s´est à moi d´empêcher notre adversaire de se relancer dans la rencontre. Dans l´ensemble, s´est quand même une situation sans trop de pression pour moi ».  « La performance de mon équipe a été très convaincante lors de cette compétition, comme lors des European games, malgré un système de rencontre différent. Cela montre la force de notre équipe et le niveau de nos joueurs » commenta Jörg Roßkopf, un coach national visiblement satisfait après avoir défendu le titre. La France et la Suède ont décrochés la médaille de Bronze.
Malgré le fait que les tribunes de la salle sportive Métropolitaine étaient certainement moins remplies qu´en cas de qualification de l´équipe française pour la finale, les organisateurs étaient satisfaits de cette 1ière édition avec un tableau réduit de 24 équipes Dames et Messieurs.  13.000 spectateurs ont assisté sur place à la compétition, surtout lors des matchs des bleus, avec une belle ambiance soulignée également par les joueurs.
La finale des chpts. d´Europe en résumé :

Messieurs
Allemagne – Portugal 3 :0
Dimitrij Ovtcharov – Marcos Freitas 3 :0 (11 :7, 11 :7, 11 :8)
Timo Boll – Joao Monteiro 3 :1 (11 :7,4 :11, 11 :9, 11 :7)
Patrick Franziska – Tiago Apolonia 3 :0 (12 :10, 11 :9, 11 :4)

Les champs suivis d'un * sont des champs obligatoires.